Un moment de réflexion sur le thème de "La présence à l'autre"

Ils ont été nombreux à répondre à l’appel de notre réflexion de Noël, sur le thème de « La présence à l’autre » en cette période des fêtes. Chaque année, les membres, bénévoles, l’équipe d’animation, le personnel de la permanence de la Maison Orléans ainsi que son conseil d’administration se réunissent pour prendre un moment d’arrêt, de partage et de réflexion.

Cette année, le thème choisi était à propos de la qualité de notre présence. Près de 60 personnes se sont partagées en 5 ateliers qui exploraient cette présence sous l’angle du temps, la différence, la communauté, les moments marquants et la rencontre.

Une richesse unique de partage, mais aussi de prises de conscience

Les participantes et participants ont donc échangé sur ces thèmes en étant appelés à réfléchir en commun sur ce qui peut à la fois limiter, voire entraver notre présence à l’autre, et à proposer des pistes de solutions et des moyens concrets pour devenir toujours plus présents aux autres.

Or, des prises de conscience formidables ont été présentées. Nous ne pourrions ici en faire la liste exhaustive mais nous tenions à vous en partager quelques fruits :

  • Est-ce que je crains l’engagement que représente « écouter l’autre » avec tous les risques que comporte une réelle écoute, attentive et bienveillante ;
  • Est-ce que je n’ai pas déjà des appréhensions sur le contenu éventuel du dialogue avec l’autre ?
  • Est-ce que j’ai des préjugés qui limitent l’ouverture que je donne vraiment aux autres ?
  • Est-ce qu’en présence de l’autre, je suis réellement avec elle ou lui, en pleine conscience du moment que je partage ?
  • Est-ce que dans cette pleine conscience du moment que je vis en présence de l’autre, j’observe mes émotions, mes sentiments, que mon corps, mon coeur et mon esprit me donnent comme signal vivant et spécial de rencontre ?
  • Est-ce que je suis consciente et conscient du bien que je retire de cette rencontre ?
  • Est-ce les expériences de rencontre passée avec des personnes viennent teinter et parasiter ma disposition sensible et bienveillante aux autres ?

S'engager dans une présence réelle

C’est donc forts et enrichis des formidables partages qu’on fait les membres des ateliers qu’elles et ils se sont ensuite engagés dans un exercice concret de présence. Les participants du Centre fédéral de formation avaient, lors de leurs programmes à la Maison Orléans, rédigé des souhaits et voeux de Noël pour nos participantes et participants de la réflexion de Noël. Les détenus avaient pris un soin engagé de présence pour s’adresser, par écrit, sans connaître le ou la destinataire, et exprimer leurs sentiments et émotions sous le thème « Me connais-tu ? ».

Un moment riche en émotion où des larmes de joies et de tendresse sont venues ponctuer la lecture de ces lettres. Ce fut ensuite aux participantes et participants d’écrire une carte de Noël pour que les détenus puissent, durant cette fête qui est une épreuve de solitude et souvent de pénible nostalgie, recevoir des mots chaleureux et bienveillants, témoins de cette présence nouvelle que nous souhaitions tous et toutes mettre de l’avant.

Crayons de couleurs en main, certaines et certains participants ont même ponctué leur message de dessins d’espoir et de tendre présence.

Catégories : Les carnetsNoël

Communications - Rédaction

Martin Comeau est responsable des communications et du financement dans l'équipe de la permanence de la Maison Orléans.

2 commentaires

Nicole Désormeaux · 20 décembre 2018 à 21 h 44 min

C’est avec regret que René & moi avons manqué cette célébration de Noël des plus enrichissantes!
Martin Comeau, un GIGANTESQUE merci pour ce magnifique travail colossal que tu as mis à monter ce nouveau site de la Maison Orléans. Je peux simplement dire WOW!

Commenter cet article

X